Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ?

Vous avez besoin d’un disque dur sur lequel conserver vos données personnelles, mais vous ne savez pas quel type de disque dur vous devez choisir entre le disque dur SATA et SSD. Dans cet article, vous aurez toutes les informations nécessaires qui vous permettront de faire un choix judicieux en fonction de vos besoins.

Qu’est-ce qu’un disque dur SSD ?

Défini comme « Solid State Drive » en anglais et « Disque Flash » en français, le disque dur SSD est support informatique qui intègre une mémoire flash. C’est donc sur la mémoire flash de disque dur SSD que vous pouvez stocker toutes vos données.

Le disque dur SATA : c’est quoi en réalité ?

Le SATA est un support informatique magnétique qui sert à stocker des données personnelles sur une mémoire morte qu’il intègre.

Les différences entre le SSD et SATA

Bien que ces deux supports informatiques soient conçus pour stocker des données, il faut noter qu’il y a de grade différences entre eux. En effet, le SSD est disque dont le processus de stockage de données ne se fait pas de façon mécanique. Le stockage des données sur le SSD est un type de stockage SD. Ce qui veut simplement dire que le disque dur SSD n’intègre pas de plateaux et encore moins un fonctionnement mécanique.

Cependant, le disque dur SATA offre quelques avantages. Le tout premier est sa vitesse d’accès aux données à stocker qui est d’environ 0,1 ms. Son deuxième avantage est sa vitesse de lecture et d’écriture qui est de 400 Mo/s. Mais dans le même temps, il faut aussi souligner que le SSD présente un inconvénient. En effet, le SSD n’offre pas un grand espace de stockage, ce qui d’ailleurs limite ses capacités de stockage.

En ce qui concerne le SATA, c’est un support informatique qui intègre contrairement au SSD un système de stockage mécanique. C’est-à-dire qu’il intègre des plateaux tournants et une tête pour la lecture et l’écriture. Le plus grand avantage du SATA est qu’il offre plusieurs vitesses de rotation, dont 5400 tours par minute et 7200 tours par minute qui sont des vitesses de rotation standards.

Toujours concernant la vitesse de rotation au niveau du SATA, plus cette vitesse est élevée, plus le disque a un accès plus rapide aux données à stocker. L’autre avantage du SATA est sa mémoire appelée mémoire « cash » qui permet de déterminer la puissance du disque. Les mémoires courantes sont 16Mo, 32Mo et 64Mo, et plus la mémoire cash est élevée, plus le disque est performant. Enfin, le plus grand avantage du SATA est qu’il offre plus d’espace de stockage que le SSD.

Disque dur SATA

Disque dur SSD

Comment entretenir votre disque dur ?

Après avoir lu avec attention le début de cet article, vous devriez être capable de répondre à la question suivante : “quel disque dur sata ou ssd interne choisir”. Il reste maintenant à savoir comment entretenir au mieux votre futur disque dur, pour le faire durer le plus longtemps possible.

Vous vous en doutez, de par leurs technologies différentes, l’entretien ne se fait pas de la même façon. Commençons par les disques durs SATA. Vous allez avoir deux choses à faire :

  • Le nettoyage consiste à supprimer les fichiers temporaires qui viennent petit à petit encombrer votre disque dur. Vous pouvez effectuer ce nettoyage à la main, si vous êtes sérieux et régulier ou le planifier de façon automatique. La seconde solution est relativement simple à mettre en place. Vous n’aurez ensuite qu’à laisser votre ordinateur travailler.
  • La défragmentation : vous allez cette fois ranger votre disque dur, pour éviter que ce dernier fasse trop d’aller-retour avec son aiguille. Là encore, il est possible de le faire à la main ou d’automatiser cette tâche.

Les deux tâches vont solliciter votre disque dur. Il est donc conseillé de le faire en fin de journée ou mieux encore, la nuit.

Pour les SSD, bonne nouvelle, vous n’avez presque rien à faire, si ce n’est d’utiliser la commande TRIM pour réinstaller des cellules effacées.