Comment raccorder un switch Ethernet industriel ?

Encore appelé commutateur réseau, le switch Ethernet industriel est un équipement informatique qui permet de faire la liaison de plusieurs câbles dans un réseau informatique. Si vous désirez savoir comment raccorder un switch alors lisez cette documentation.

Que faut-il savoir en général sur le switch Ethernet industriel ?

Le switch Ethernet industriel est capable de permettre à une entreprise de procéder à la création de circuits virtuels. D’une façon générale, c’est un équipement informatique qui permet de faire de la commutation. Il faut retenir que la commutation fait partie des deux modes de transport de la donnée (trame). Lorsque l’on considère un réseau informatique local, le switch et plus précisément un appareil doté de plusieurs Ports RJ45. Son apparence est similaire à celle d’un concentrateur.

Mode de transmission 

switch Ethernet industriel  Avec le switch Ethernet, la transmission de données peut se faire suivant quatre méthodes. Tout d’abord il y a la méthode directe. Il y a également la méthode à différer, la méthode fragments Free sans oublier la méthode de commutation automatique. Il faut retenir que ces quatre méthodes de transmission de paquets s’utilisent en fonction de certains critères spécifiques.

Quelles sont les différentes étapes du raccordement du switch Ethernet industriel ?

Le switch industriel étant un équipement informatique, il nécessite d’être raccordé de la bonne façon pour qu’il puisse remplir pleinement ses fonctions. Les étapes du raccordement de switch Ethernet industriel sont les suivantes :

Vérification du fonctionnement du switch Ethernet industriel 

Avant de débuter l’installation d’un commutateur sur un bâti ou sur un support mural ou encore sur une table, il faut le mettre sous tension. Une fois qu’il a été mis sous tension, il faudra vérifier que l’auto test à la mise sous tension s’effectue de la bonne façon. Ensuite, il faudra que vous vous référiez à la partie de lancement de la configuration rapide dans le guide afin d’obtenir d’autres détails.  Il faut retenir que le raccordement qui permet d’établir la connexion entre un PC et un switch est très simple. Pour ce faire, il faudra d’abord disposer d’un switch. Une fois que le switch est à disposition, il faudra procéder à sa mise sous tension. 

Mise sous tension du switch et lancement de l’auto test 

Lorsque vous prévoyez une configuration qui inclut un RPS alors vous devez procéder au branchement du commutateur et du RPS dans une même source d’alimentation CA. Assurez-vous de toujours procéder à la mise en veille du RPS quand vous faites la connexion des appareils. Mettez-le en mode actif lorsque le fonctionnement est normal.

La dernière étape du raccordement

Après la mise sous tension munissez-vous du câble RJ45. C’est à l’aide de ce câble que la connexion ou le raccordement se fait. Il faut nécessairement ce câble, car le switch n’a que des ports RJ45. C’est à l’aide de ce câble que le switch pourra générer de la connexion Internet par la méthode Ethernet. Dès que vous avez le Câble, branchez-le à l’arrière du switch dans l’un des ports RJ45. Dès que le branchement est fait sur le switch, il faudra procéder au branchement du second bout du câble RJ45 sur le PC ou l’ordinateur de bureau.

Switch Ethernet industriel : comment faire son choix ?

Le commutateur est un outil indispensable à un réseau professionnel ou industriel. Pourtant, sur le marché actuellement, il se décline en plusieurs variétés. Mais pour mieux les distinguer, il est important de savoir répondre à cette question : connaissez-vous le switch ethernet ? La réponse : référez-vous à ces quelques lignes pour savoir à quoi correspond leur usage.

Le Switch Ethernet non managée

C’est un commutateur fonctionnant en réseau à partir de la technologie plug & play. Après son branchement, il ne nécessite plus de configuration particulière. Ce modèle est destiné à réduire le débit global sur un système réseautage local LAN. Aussi, il amoindrit les erreurs de transmission tout en corrigeant la vitesse de transmission générale et le trafic en général.

Le Switch Ethernet managée

Ce commutateur disposant d’une option avancée est idéal pour avoir un contrôle optimal sur son réseau. Ce modèle nécessite par contre une installation de logiciel pour intégrer les modules du contrôle au système. Après l’installation, il suffit de piloter avec les fonctionnalités suivantes à savoir : la surveillance et la segmentation du réseau. Vous pouvez également contrôler la bande passante. Sachez également que cette Switch permet de diagnostiquer d’éventuels pannes ou dysfonctionnements du réseau LAN.
Toutefois, votre choix de Switch est conditionné à sa position et son rôle dans votre système réseau. Normalement ; celui-ci devra être un ensemble structuré et hiérarchisé avec des Switchs industrielles. En procédant ainsi, vous améliorez le pilotage, la prouesse et la fiabilité de votre réseau en général.

Le débit nécessaire

À part la Switch, le débit nécessaire dépendra amplement du nombre d’appareils à connecter avec votre commutateur. Pour anticiper vos besoins, utilisez des ports supplémentaires en prévoyant une expansion. N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un technicien pour évaluer votre besoin. De même, le système réseau industriel requiert un transfert avec un débit constant et rapide.

Rate this post